Back
Image Alt
Pourquoi faire le contrôle de son installation électrique ?

Pourquoi faire le contrôle de son installation électrique ?

Faire le contrôle de son installation électrique, c’est assurer qu’elle ne constitue aucune menace pour les biens et les personnes. Il existe plusieurs normes et organismes qualifiés qui s’occupent du contrôle des installations électriques dans le but d’éviter les accidents. Mais quelles sont les raisons pour lesquelles il faut nécessairement contrôler son installation électrique ? Découvrez dans cet article, pourquoi il est nécessaire de contrôler les installations électriques.

Quelles sont les raisons pour faire contrôler son installation électrique ?

Aujourd’hui, la France connaît plus de 3 000 victimes d’électrisation et d’électrocution par an. Ces accidents seraient à l’origine de 30 % des incidents domestiques et résulteraient du non-contrôle des risques électriques. En général, le contrôle des installations électriques prévient l’ensemble des défaillances et réduit les risques en rapport avec une mauvaise installation. De façon simplifiée, il permet de :

A voir aussi : Prix gravier carrière : quel prix au m3 ?

  • Éviter les accidents et les situations d’incendie pour la protection des personnes et des biens ;
  • Préserver le fonctionnement des dispositifs électriques et leur durée d’existence ;
  • Respecter les normes électriques au moment de l’installation.

Par ailleurs, les structures chargées du contrôle vérifient plusieurs systèmes électriques. Il s’agit principalement de :

  • L’installation de départ ;
  • Les causes de tout dysfonctionnement ;
  • Les différents niveaux chauds d’une installation ;
  • Etc.

Quel est le moment propice pour contrôler son installation électrique ?

Généralement, 6 mois avant la fin du délai d’un contrôle, le propriétaire d’une maison reçoit un courrier de son distributeur d’électricité. Cette lettre l’invite à faire une vérification des instalaltion. En effet, la périodicité réglementaire est la suivante :

A lire également : Quand acheter des Bitcoins ?

  • Le diagnostic tous les 20 ans pour les occupants dont l’installation électrique n’a pas connu de modification ;
  • Un diagnostic tous les 10 ans pour bâtiments admiratifs ou commerciaux, les locaux industriels, les églises, etc. ;
  • Le diagnostic tous les 5 ans pour les grands ateliers, les restaurants, les écoles, les hôtels, etc. ;
  • Un diagnostic annuel pour les chantiers, les marchés, les salles d’opération, les dépôts de carburants, les bâtiments à danger d’explosion.

Quels sont les risques si les délais de contrôle ne sont pas respectés ?

Les organismes de distribution d’énergie électrique donnent un délai de 6 mois au propriétaire pour réaliser le contrôle périodique. Passé ce délai, ils envoient un premier rappel, puis après un second.

Au cas où le propriétaire n’obéirait pas, le distributeur se trouve dans l’obligation de transférer le dossier à l’Inspection Fédérale des Installations à Courant Fort (ESTI). L’ESTI contacte alors le propriétaire afin qu’il effectue le contrôle de son installation électrique. En cas de non-exécution, son cas est transmis à la justice.

Quelles sont les conditions pour faire le contrôle de son installation électrique ?

Pour faire un contrôle de son installation électrique, le propriétaire doit contacter une agence titulaire d’un brevet fédéral de conseil en sécurité électrique. Ainsi, en se basant sur les normes en vigueur, le technicien qualifié passe à des vérifications visuelles ainsi qu’à des mesures dont essentiellement :

  • L’analyse de la documentation technique ;
  • Les diagnostics visuels des dispositifs électriques ;
  • Le contrôle par mesure des circuits de l’installation ;
  • La mesure d’isolement ou de courants de fuite.
  • Etc.

En fonction des contrôles réalisés, le contrôleur qualifié rédige un rapport technique comportant :

  • La liste détaillée des problèmes constatés à résoudre ;
  • Les éventuelles solutions à apporter à la documentation technique ;
  • Les formules d’essai et de mesure ainsi que la liste détaillée des résultats de mesures.

Après avoir notifié la correction des défauts par une agence habilitée, il remet le rapport de sécurité prévu par l’OIBT. Cette pièce fait foi jusqu’au contrôle suivant.

Voilà ! Vous connaissez désormais les raisons pour faire le contrôle de votre installation électrique. Cette mesure vous aide à prévenir tous les risques concernant une mauvaise installation.