Back
Image Alt

C’est quoi un loyer au prorata ?

Le loyer au prorata est une solution permettant à un propriétaire de percevoir partiellement son loyer. Il est surtout déterminé lorsqu’un locataire n’occupe un appartement que pour un temps partiel. Cependant, cette méthode n’est pas très connue du grand public. Découvrez dans cet article, ce que c’est qu’un loyer au prorata, quand il s’applique et comment le calculer.

Loyer au prorata : de quoi s’agit-il ?

Le loyer au prorata est la somme facturée à un locataire pour le nombre de jours qu’il occupe un appartement. Il est déterminé sur la base du loyer mensuel. Au lieu de facturer un tarif hebdomadaire ou journalier, souvent très cher, le loyer mensuel est déterminé au prorata des jours d’occupation effective. Ainsi, le pourcentage du mois au cours duquel le locataire occupe l’appartement correspond au pourcentage du loyer mensuel qu’il aura à payer.

Lire également : Comment acheter une résidence secondaire ?

La détermination du loyer au prorata est le quotidien des ménages et des épargnants. Mais pas seulement. Elle est aussi employée par certaines entreprises. La plupart d’entre elles s’en servent pour calculer les amortissements.

À quel moment calculer le loyer au prorata ?

Généralement, il n’y a aucune loi ou raison légale qui exige que la date de paiement mensuel soit le 1er de chaque mois. De ce fait, certains propriétaires choisissent de rendre le loyer payable à la date où le locataire emménage. Par exemple, si le locataire intègre l’appartement le 7 avril, le loyer sera payé le 7 de chaque mois. Ainsi, au cas où un propriétaire posséderait plusieurs appartements, cela peut vouloir dire qu’il double sa charge de travail en collectant le loyer pendant tout le mois.

A lire en complément : Comment réussir son premier investissement immobilier ?

La majorité des propriétaires trouvent très aisé de déterminer le loyer au prorata pour un premier mois court puis de rendre payable le premier du mois suivant. Cela permet de conserver tous leurs logements sur le même calendrier.

Par ailleurs, le loyer au prorata peut aussi être calculé si le locataire déménage avant le dernier jour du mois alors que le bail prend fin le premier jour du mois. Cette méthode peut également être appliquée au cas où un locataire devrait rester un ou plusieurs jours en dehors de l’expiration du bail.

Comment calculer le loyer au prorata ?

Il existe de nombreuses manières pour déterminer le loyer au prorata. Mais elles impliquent, toutes, le calcul d’un pourcentage du loyer. Ce pourcentage correspond au nombre de jours dans le mois qu’occupera le locataire dans le logement. Néanmoins, le propriétaire doit retenir le contrat d’occupation du locataire avant de se fixer sur une équation.

Par le nombre de jours dans le mois

Pour cette façon de calcul, le propriétaire doit prendre le loyer mensuel et le diviser par le nombre de jours dans un mois. Ensuite, il multiplie ce montant par le nombre de jours durant lesquels le locataire résidera dans l’appartement.

Par le nombre de jours dans une année

Évidemment, vous n’êtes pas obligé de devenir mathématicien pour déterminer le loyer au prorata du nombre de jours dans l’année. Mais il se peut que vous deviez faire des dessins de chiffres afin de les expliquer à votre locataire.

La règle est simple. Le propriétaire n’aura qu’à prendre le loyer mensuel et à le multiplier par 12 pour obtenir le loyer annuel total. Ensuite, il divise la somme obtenue par 365 afin de déterminer le loyer quotidien. Pour finir, après avoir trouvé le loyer quotidien, il le multiplie par le nombre de jours durant lesquels le locataire résidera dans le logement.

Voilà ! Vous savez désormais ce que c’est que le loyer au prorata. L’application de cette méthode permet d’établir une relation respectueuse avec le locataire.