Back
Image Alt

C’est quoi le travail d’aide-soignante ?

Les établissements cliniques publics ou privés se composent de nombreux travailleurs au statut varié. Les tâches s’attribuent donc en fonction des différents métiers parmi lesquels on a celui de l’aide-soignante. Il s’agit d’une profession qui appartient aux métiers soignants et éducatifs à l’hôpital. Alors, que savoir concrètement du travail d’aide-soignante ? Éléments de réponses.

Qu’est-ce que le travail d’aide-soignante ?

L’aide-soignante est une personne physique qui travaille sous la responsabilité de l’infirmier. Elle exerce principalement son métier dans les hôpitaux. Mais, il est possible de la retrouver dans un associatif de santé ou dans un centre communal. Tout comme le médecin, l’aide-soignante est au contact permanent avec les malades. Cependant, les fonctions associées à ces deux ne sont pas identiques. En effet, l’aide-soignante se charge des soins de prévention et de maintien. Elle assure aussi des soins d’éducation à la santé pour le bien-être des patients en aidant ceux-ci à recouvrer leur santé.

A découvrir également : C’est quoi le sommeil léger ?

Quelles sont les fonctions d’une aide-soignante ?

L’aide-soignante a pour fonction de s’occuper du malade, de l’aider à se tenir debout et à se laver. Elle peut aider, si nécessaire, ce dernier à s’habiller et aussi à marcher. Cela suppose alors que l’aide-soignante est l’une des premières responsables de la propreté ainsi que de l’environnement du malade. Il n’est alors pas rare de voir une aide-soignante nettoyer la chambre, refaire les lits et désinfecter également les endroits. Elle veille au respect strict des règles d’hygiène.

Quelles sont les tâches supplémentaires de l’aide-soignante ?

Il faut reconnaître que l’apport psychologique de l’aide-soignante aux malades n’est pas à négliger. En plus de prodiguer ses conseils à l’individu souffrant, elle s’investit activement pour son réconfort. Pour cette raison, elle reste attentive à l’état de ce dernier afin de prendre des mesures urgentes en cas de complication. En dehors de sa fonction de s’occuper de l’hygiène, l’aide-soignante effectue d’autres tâches supplémentaires. En effet, elle a la possibilité de distribuer des médicaments. Toutefois, il faudrait que l’infirmière avec laquelle elle travaille le lui ordonne. Cela dépend aussi de son lieu d’exercice et du médicament dont il est question.

Lire également : Comment affiner la taille et les hanches ?

Quelle formation pour devenir aide-soignante ?

Si vous aspirez au métier d’aide-soignante, vous devez être titulaire d’un diplôme d’un DEAS, c’est-à-dire, le Diplôme d’État d’aide-soignant. Ce parchemin peut être obtenu après une formation d’un an dans un institut de formation d’aide-soignant. Pour permettre l’entrée dans ces centres de formation à de nombreuses personnes notamment à celles qui ne se seraient pas apprêtées, ces centres proposent deux rentrées.

Quel est le salaire d’une aide-soignante ?

Le salaire d’une aide-soignante dépend du centre médical dans lequel elle exerce. Par exemple, si elle est admise à la fonction publique hospitalière, elle bénéficiera de :

  • 1 760 € net mensuel après 1 an de carrière ;
  • 1838 € net mensuel après 5 ans ;
  • 2 334 € net mensuel après 20 ans.