Back
Image Alt

Business Developer : salaire, rôle et missions

Ces dernières années, de nouveaux métiers ont vu le jour pour répondre à l’évolution des besoins des entreprises. Certains sont très connus, tandis que d’autres restent encore aujourd’hui l’objet de grands mystères. Peu de personnes connaissent en effet ce que représente exactement le Business Developper. Vous désirez en apprendre davantage sur ce professionnel ? Voici l’essentiel à savoir à son propos.

Business Developper : qui est-il et quel est son rôle ?

Le Business Developper est un professionnel assez souvent très mal décrit. Il est généralement désigné en français par l’appellation responsable de développement. Certains l’assimilent à un directeur commercial ou encore un responsable marketing. Ces approches ne sont toutefois pas absolument correctes. C’est un spécialiste à part entière, bien distinct des métiers listés plus haut.

A lire en complément : Guide michelin itinéraire : savoir utiliser Via Michelin

Le Business Developper est un commercial aux domaines d’intervention très élargis dans l’entreprise. Son rôle est d’accompagner l’entreprise dans son épanouissement. Il aide à l’atteinte du chiffre d’affaires visé en recherchant et en promouvant des opportunités nouvelles. Il déniche et met en place des stratégies novatrices à même de propulser l’entreprise dans de nouveaux niveaux de croissance.

Quelles sont les missions du Business Developper ?

Le Business Developper doit assurer des missions très variées. Ces dernières fondent son importance au sein de l’entreprise et l’impact qu’il peut avoir sur sa croissance. Le professionnel doit notamment analyser la situation de l’entreprise. Il évalue son état en relevant les besoins, les forces, les atouts non-exploités, les faiblesses, etc. Son objectif ici est de parvenir à la parfaite maîtrise de l’organisation.

A lire aussi : Comment accelerer une vidéo mp4 ?

Le Business Developper devra ensuite mettre en place une stratégie de développement. C’est un à proprement parler un business plan. C’est ce plan d’action qui organisera l’activité de toutes les strates de l’entreprise. Le spécialiste se chargera du suivi de sa mise en œuvre en collaborant avec tous les services de l’organisation.

Le Business Developper ne s’en arrête pas là. Il scrute continuellement le marché. Il l’étudie pour en maîtriser toutes les particularités. Il propose au regard des stratégies concurrentes, des innovations pour se distinguer. Il est à l’affût d’opportunités nouvelles, prospecte des partenaires, etc. Il est tenu de réaliser une veille continue pour maximiser les chances de croissance continue de sa boite.

Developer salaire, rôle et missions

Salaire du Business Developper : combien gagne-t-il ?

Le Business Developper est un professionnel qui gagne très bien sa vie. Durant ses premiers mois d’exercice, il touche en moyenne un peu moins de 3 000 euros. Il peut ainsi gagner 30 000 euros de l’année, voire plus, lorsque les primes s’ajoutent à sa rémunération brute.

Au fil des années, le Business Developper gagne en expérience. Il apporte plus de valeurs à l’entreprise et sa rémunération grimpe avec son statut. Un Business Developper sénior peut ainsi toucher en moyenne 5 000 euros. Son salaire annuel peut aisément atteindre les 60 000 euros avec les primes.

Pour précision, ces chiffres moyens ne sont pas réglementés. Le Business Developper peut ainsi gagner bien plus ou moins en fonction de sa notoriété et de l’entreprise dans laquelle il travaille.

Quelles sont les qualités et compétences indispensables au Business Developper ?

Pour être efficace et performant, le Business Developper doit impérativement posséder certaines qualités. Il lui faut notamment être organisé, discipliné et analyste. Il doit aussi avoir un bon sens relationnel et développer son leadership pour faire entrer tous les collaborateurs dans sa vision. Enfin, il est primordial qu’il soit réactif, créatif et réagisse bien à la pression puisqu’il est jugé sur ses résultats et se voit imposer des objectifs importants.

En marge de ces qualités, le Business Developper doit posséder de solides compétences. Ces dernières s’acquièrent grâce à la formation et à l’expérience. Les compétences indispensables sont la maîtrise du milieu des affaires, de bons réflexes de négociation, la maîtrise des langues étrangères, la connaissance des techniques de vente, etc.

En raison de la nécessité de ces compétences, il est impératif de suivre une formation et d’avoir la qualification requise avant de ce lancer dans ce métier. Le marché est d’ailleurs très concurrentiel. Le Business Developper a besoin d’un niveau de compétence absolument irréprochable pour s’imposer dans sa société et s’épanouir professionnellement.