Back
Image Alt

Qui paye l’électricité pour une maison en location ?

Dans une location, le propriétaire et le locataire doivent s’acquitter chacun de certaines charges. Celles liées à l’électricité sont par exemple réparties entre eux en fonction de leur nature. La répartition des frais à payer est aussi faite en tenant compte des clauses du contrat de location. Vous aimeriez savoir qui doit alors payer l’électricité ? La suite de cet article vous apporte toutes les informations nécessaires.

Qui doit payer les frais d’ouverture de compteur ?

Avant d’emménager dans une nouvelle location, il faut obligatoirement ouvrir un compteur. Les frais à payer pour cela sont généralement à la charge du locataire. En effet, s’il s’agit d’un ancien logement par exemple, le précédent locataire aurait certainement mis fin à son abonnement. De ce fait, le compteur a été fermé et ne peut être ouvert que par une société de distribution d’énergie électrique.

A lire aussi : Quels sont les grands crus alsaciens ?

L’ouverture sera effectuée suite au règlement des frais associés. De plus, le locataire doit payer pour mettre le compteur en son nom. Ceci lui permettra de recevoir directement la facture à la fin du mois.

Il peut arriver que la maison soit neuve et que vous soyez le premier locataire. Dans ce cas, elle n’est souvent pas raccordée au réseau de distribution. C’est donc la première chose à faire avant l’ouverture proprement dite du compteur. Fort heureusement, les frais de raccordement sont à la charge du propriétaire. Le locataire s’occupera par la suite de payer l’ouverture de son compteur.

A lire aussi : C’est quoi les combles perdus ?

Qui doit payer pour les travaux d’électricité ?

Les frais des travaux d’électricité sont à payer aussi bien par le locataire que par le propriétaire. Tout dépend de la nature des travaux effectués.

Les petites réparations et les travaux d’entretien

Tous les frais liés aux petites réparations sont pris en charge par le locataire dans une location. Il s’agit entre autres des réparations des fusibles usés, des remplacements d’ampoules ou de prises. Il en est de même pour les frais d’entretien. Si le locataire souhaite réaliser une installation particulière pour ses propres besoins, il prend également en charge les frais associés.

Le locataire doit aussi payer pour la réparation du matériel défectueux. Ceci est d’autant plus vrai lorsque ce dernier se détériore à cause de l’utilisation qui en est faite. La réparation d’appareils électriques endommagés par le locataire est aussi à sa charge.

Les gros travaux d’installation

Si de gros travaux d’installation sont nécessaires afin que la maison soit habitable, les frais à payer sont à la charge du propriétaire. C’est le cas par exemple de la mise en norme des installations électriques. En effet, l’État français exige que les appareils installés dans les maisons soient conformes à certaines normes de sécurité.

Dans le cas échéant, le propriétaire s’occupe de régler les frais liés aux travaux permettant une installation d’appareils en norme. De plus, si des réparations sont à effectuer en cas de vétusté de l’installation ou d’un appareil en particulier, c’est au propriétaire de régler la note.

Qui doit payer la facture d’électricité ?

La facture d’électricité est en général payée par le locataire. Elle n’est pas prise en compte dans le montant de la location. Après avoir ouvert son compteur, le locataire reçoit ses factures d’électricité en son nom à chaque fin du mois. Elles indiquent sa consommation mensuelle ainsi que le montant à payer. Étant donné qu’il s’agit de sa consommation personnelle, il s’acquitte seul de la facture.

Comment sont payées les charges des parties communes ?

Il peut arriver qu’il y ait des charges de parties communes à payer pour l’électricité. Cette situation se produit lorsque plusieurs locataires habitent dans le même bâtiment. Ils partagent ainsi quelques installations. Il peut s’agir d’une lampe installée à l’extérieur du bâtiment ou encore de l’ascenseur. Dans ce cas, ce sont les locataires qui s’occupent de régler la facture d’électricité.

Elle est répartie entre eux selon un mode de calcul bien précis. Certains optent pour une répartition équitable entre tous les résidents par exemple. D’autres préfèrent répartir en tenant compte de l’utilisation. Dans le cas de l’ascenseur, les locataires situés aux étages plus élevés l’utilisent plus que les autres et doivent ainsi payer plus.

En somme, il faut retenir que le paiement de l’électricité dans une maison en location est réparti entre le locataire et le propriétaire. Tout dépend de la nature de la charge à payer.