Back
Image Alt
green succulent in teal ceramic vase

Guide complet pour rempoter efficacement votre plante d’intérieur

Rempoter une plante d’intérieur est un élément indispensable si vous souhaitez que votre plante soit en bonne santé et pousse correctement. Rempoter une plante d’intérieur, c’est la mettre dans un pot plus grand, tout en ajoutant du terreau frais. La raison principale de ce changement de pot, c’est pour les racines de vos plantes qui n’ont plus de place dans un petit pot. Voici un guide complet pour rempoter efficacement votre plante d’intérieur.

Quand et pourquoi rempoter les plantes ?

Chaque plante a besoin de se développer dans un espace où elle se sentira bien. Cependant, il faut veiller à ce que la période et la raison du rempotage soient connues.

A voir aussi : Comment choisir le revêtement de sol idéal pour votre maison

Quand rempoter vos plantes ?

Il n’y a pas réellement de période précise même s’il est conseillé de rempoter la première année vos plantes à l’arrivée de l’hiver. Néanmoins, le moment idéal quand vous rempotez une plante, c’est lorsque vous sentez que votre plante devient trop à l’étroit dans son pot. Une fois que votre plante est arrivée à sa taille adulte, il est conseillé de la rempoter tous les deux ans environ et cette fois-ci au printemps.

Pourquoi transplanter vos plantes ?

Les plantes ont besoin d’un pot adapté à leur taille, il ne faut pas que celui-ci soit trop grand ni trop petit. Alors pour s’adapter parfaitement à la croissance de vos plantes, changez régulièrement de pot, de terre et de substrat. De plus, une plante dans un pot trop petit va consommer trop rapidement les nutriments de son substrat et de la terre.

A découvrir également : Maîtrisez l'art du raccord de sol en carrelage : astuces et conseils pratiques

green plant in white ceramic pot

Rempoter les plantes : les étapes à suivre ! 

Avant de vous lancer dans le rempotage de vos plantes, voici le guide à suivre pour que vos plantes soient en bonne santé dans de nouveaux pots.

Choisir le bon pot

Lorsque que vous transplantez votre plante, le but est que le pot soit plus grand que le précédent, alors veillez à choisir un récipient avec un diamètre 5 centimètres plus grand que l’ancien. Un changement de taille trop brutal pourrait brusquer votre plante et freiner sa croissance.

La préparation des pots

Il y a souvent un petit trou sur le fond des pots. Bouchez-le avec un caillou légèrement plus grand que le trou. Déposez ensuite un mélange de terre et de substrat au fond du pot. Arrosez légèrement avec de l’eau votre mélange pour éviter l’apparition de parasites.

Choisir un terreau qui correspond à vos plantes

Pour le rempotage de vos plantes, il faut veiller à ce que le terreau corresponde aux types de plantes que vous souhaitez transplanter. Vous pouvez très bien prendre du substrat ou de la terre de votre jardin ou de votre potager pour faire votre propre terreau.

Changer la plante de récipient 

Une fois toutes ces étapes réalisées, vous pouvez transplanter la plante dans son nouveau récipient en veillant à ce que les racines ne soient pas comprimées, elles doivent être le plus libre possible comme si elle était dans le sol d’un jardin ou dans un potager. Puis versez des billes d’argile et ajoutez de l’eau et un mélange de terre. Surveillez régulièrement la plante dans les premiers jours après la transplantation. Si vous voyez que des parasites viennent s’attaquer à  elle, n’hésitez pas à mettre un produit d’entretien pour les parasites dans le récipient.