Back
Image Alt

Comment acheter une chambre dans un EHPAD ?

De nos jours, avoir une seule source de revenus limite considérablement les probabilités de se réaliser. De ce fait, avoir d’autres cordes à son arc soulagerait énormément. Ainsi, vous pouvez choisir d’investir dans un projet notamment l’acquisition d’un EHPAD. Comment vous y prendre ?

Avant l’investissement

Avant d’investir dans un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), il faut savoir à quoi s’attendre. De ce fait, investir en maison de retraite médicalisée ou EHPAD, ne représente pas un placement immobilier comme les autres. Car, acheter dans un EHPAD revient à acquérir une chambre et une salle d’eau outillée de meubles dans un logement. Ce dernier doit renfermer des lieux conviviaux destinés à des habitants ayant une autonomie réduite. À ces occupants, vous devez également fournir des services de soins et administratifs. Tout ceci est évidemment géré par l’exploitant.

Lire également : Comment réussir son premier investissement immobilier ?

Pour ce type d’investissement, le personnel et les équipements particuliers sont plus déterminants que les autres formes de résidence. Toutefois, prévoir au moins 50.000 euros pour un investissement meublé.

A lire aussi : Comment faire un bon investissement immobilier ?

Se référer à un exploitant professionnel

Dans ce type de placement, vous acquérez une chambre à un promoteur dont la gestion est : attribuée à un exploitant. Aussi, les travaux réalisés dans la résidence sont payés par l’exploitant. Vous devez signer un bail à titre commercial avec le gestionnaire qui prend la responsabilité de vous reverser des loyers. De plus, les garanties qu’il apporte dépendent de sa solidité. En revanche, transformez vos impôts en rendement locatif dépend de la qualité et du sérieux de ce professionnel. L’ouverture et l’exploitation d’un EHPAD est : soumise à des conditions très strictes et des agréments délivrés par les autorités publiques.

La signature d’une convention de 5 ans doit être effectuée entre l’exploitant et le conseiller général. De plus, l’Agence régionale de santé est attribuée à l’exploitant et non à l’organisation. Aussi, vous devez aller vers les acteurs spécialisés dans ce domaine depuis de longues années. Des experts qui gèrent de nombreuses structures d’une taille moyenne de 80 à 90 chambres minimum.

Sa rentabilité et ses avantages

Le succès de votre placement dépend de deux paramètres. Il s’agit de la qualité des exploitants et les conditions du bail commercial que vous avez signé avec ce dernier. De plus, ce contrat peut avoir une durée de 9 à 12 ans. À cet effet, vous devez connaitre le propriétaire du mobilier.

Pour les loyers, optez pour un système de versement mensuel ou trimestriel. Vous devez également contrôler le mode de revalorisation du bail ; l’indice de référence. Ce type d’investissement vous offre l’opportunité d’être propriétaire de votre actif. Et ce, en bénéficiant d’avantages financiers notamment grâce aux statuts LMNP et au dispositif Censi-Bouvard.