Back
Image Alt

C’est quoi le coût d’acquisition ?

À la conquête de la clientèle, chaque entreprise développe ses idées et ses stratégies. De la publicité aux affiches en passant par la présence sur les réseaux sociaux, tout cela nécessite des dépenses.

Ce sont ces types d’investissements qui sont rassemblés dans la terminologie « coût d’acquisition ». C’est en réalité un indicateur pour vous assurer que vos efforts valent la peine et porteront forcément des fruits. Comment cela se calcule-t-il ? La réponse se trouve ici.

A découvrir également : Comment bien communiquer avec LinkedIn ?

Explication du coût d’acquisition

Le coût d’acquisition est un élément majeur dans une stratégie marketing. Les publicités que vous faites pour faire connaître votre entreprise doivent être financées. Il en est de même pour les prospectus réalisés ou pour tout autre objet publicitaire conçu à des fins marketing. Toujours à l’affût de la clientèle, vous achetez un espace et créez un blog. C’est aussi de l’argent sorti des caisses.

À un moment donné, il faut faire un point de toutes ces dépenses effectuées pour appeler et garder la clientèle. Les chiffres que vous obtenez après le point représentent le coût d’acquisition. Autrement dit, c’est le montant que vous dépensez pour décrocher de nouveaux clients.

A lire en complément : Comment rompre un contrat étudiant ?

La plupart des entreprises souhaitent avoir un coût d’acquisition assez bas. Cependant, pour décrocher plus de clients, il faut investir plus. Ce qui aboutit souvent à un coût d’acquisition élevé.

Méthode de calcul du coût d’acquisition

C’est important de calculer votre coût d’acquisition. Cela vous aide dans vos prises de décision.

Pour le faire, commencez par additionner tout ce que vous avez déboursé pour avoir des clients. Ensuite, divisez ce chiffre par le nombre de clients que vous avez obtenu et qui a fait des achats.

Ce calcul peut aussi prendre en compte toutes les dépenses effectuées en vue d’améliorer la présentation physique de l’entreprise. Il s’agit par exemple de la rénovation des locaux, du salaire du personnel d’accueil ou du matériel acquis pour mieux servir la clientèle.

Une fois votre coût d’acquisition connu, vous devez le comparer aux chiffres d’affaires obtenus après les achats des clients. Ce montant doit normalement vous permettre de faire des bénéfices. Si ce calcul fait n’est pas satisfaisant, ce dernier doit vous alerter.

Pour un coût d’acquisition rentable

C’est fait ; votre investissement, votre politique de marketing porte ses fruits et les clients frappent à vos portes. Cela n’est qu’un premier succès.

Étant donné que le gros travail reste la fidélisation des clients. Ce n’est qu’ainsi que vous êtes sur de vraiment tirer profit de votre coût d’acquisition.

Il ne faut pas toutefois oublier que la fidélisation a aussi un coût. Cela ne vous demande pas cependant autant d’investissement à faire pour acquérir des clients.